Foire aux questions

Lou Pelou, c’est quoi ?

C’est le nom symbolique d’un moyen de paiement avec une monnaie locale complémentaire éthique et solidaire, circulant en pays limousin sous forme de coupon-billet de différentes valeurs.
Un pelou a la valeur d’un euro. Il s’acquiert en échange d’un €uro auprès de l’association gestionnaire « Le Chemin Limousin ».

Lou Pelou, monnaie locale complémentaire (MLC) à quoi çà sert ?

Favoriser prioritairement la consommation locale par des circuits courts
Redynamiser l’économie locale
Renforcer le lien social
Préserver l’environnement en réduisant l’empreinte écologique et les transports
Refuser la spéculation monétaire
Soutenir des projets professionnels et associatifs localement

Lou Pelou, c’est contre l’Euro ?
Non, Lou Pelou n’est ni contre, ni ne remplace l’Euro, mais elle lui donne un sens, au moins localement.

La Monnaie Locale Complémentaire : pour qui ?

Pour tout adhérent, qu’il soit utilisateur, partenaire ou prestataire, en accord avec la Charte et les critères de l’association.
Les associations et les collectivités peuvent également adhérer à l’association.
Sont acceptées dans le réseau, les entreprises répondant aux critères du « Chemin Limousin » :
1. vie locale : S’inscrit dans les échanges locaux, soit par le choix de ses fournisseurs, soit par son implication dans la vie locale, …
2. responsabilité écologique : Ses pratiques intègrent une démarche écologique, une réduction des déchets, des économies d’énergie, …
3. dimension sociale : Inclue des critères sociaux ou éthiques dans le choix de ses fournisseurs, de son fonctionnement,…
4. vie du réseau : Participe à la dimension collective du réseau, de façon ponctuelle ou régulière (entre prestataires, vers les utilisateurs, au sein de l’association), …
Une Commission d’Agrément, pourquoi ?
La commission d’agrément (désignée par le Conseil d’Animation) garantit simplement un réseau de prestataires en adéquation avec la Charte et l’éthique de la monnaie.

– L’adhésion d’une entreprise dans le réseau du pelou, suppose l’accord signé par l’entreprise, précisant les limites du fonctionnement de l’entreprise quant aux critères du pelou.
– L’acceptation par le Comité d’agrément prend en compte ces limites comme perspectives d’évolution.
– La motivation de l’entrepreneur dans l’amélioration de la qualité fait partie des critères de décision.

Pourquoi dois-je adhérer à une association pour avoir le droit d’utiliser cette monnaie?

L’Euro est la seule monnaie officiellement reconnue par le Code Juridique et Monétaire de la République Française ; mais il y est prévu une exception permettant l’utilisation de titres de paiement autres, tel lou pelou, à condition que ce soit par un nombre limité de personnes et pour un éventail limité de biens et de services. Il en est de même pour les chèques-déjeuner ou pour les chèques-cadeaux. D’où la nécessité d’appartenir à un réseau existant (Le chemin Limousin).

Est-ce légal de proposer une Monnaie Locale Complémentaire ?

Lou pelou est une des monnaies locales complémentaires qui émergent en France et en Europe.
Légalement, ce ne sont pas des monnaies mais des titres de services sur support papier (dans le cadre de coupons-billets) ou des services de paiement d’entreprise (dans le cadre de moyens d’échange électroniques réservés à un éventail limité de biens ou de services et/ou à un réseau limité de personnes acceptant ces moyens de paiement).
Ils dépendent respectivement de l’article L314-1 – chap. III et de l’article L521 – chap. 3 – alinéa I du code monétaire et financier de la République Française.

Où trouver cette monnaie ?

Dans les « comptoirs d’échanges ». La liste des comptoirs d’échanges est disponible sur la liste des entreprises remise à tout nouvel adhérent ainsi que sur le site internet.

Y-a-t-il un intérêt pour l’utilisateur-consommateur ?

Oui, pour celui :
– qui a envie de devenir acteur de ses conditions de vie par ses propres choix de consommation.
– qui souhaite participer au développement du commerce de proximité et de l’emploi local.
– qui veut manifester en conscience son attachement à son choix de vie et de société.
et tout simplement pour tous ceux qui considèrent que l’intérêt commun est de mieux vivre ensemble, dans un environnement local vivant, actif et solidaire.

Est-ce que lou pelou va augmenter mon pouvoir d’achat ?

Oui, par mon pouvoir de Choix, celui de choisir où, qui et quoi.
Oui, en limitant mon accès à des structures style Grande ou Moyenne Surface, je fais le choix d’acheter uniquement ce dont j’ai besoin sans être sous l’influence volontaire de magasins incitant à une consommation non utile. De fait, en limitant mes achats à ce qui m’est réellement utile, je préserve, voire augmente, mon pouvoir d’achat.
Dans le réseau de l’association du Pelou, je trouve des produits et des services locaux :
¤ parfois plus chers, ¤ parfois aussi chers, ¤ parfois moins chers…
Dans tous les cas, je trouve dans le réseau « Le Chemin Limousin », des personnes offrant une qualité de service et une qualité humaine d’écoute et de respect.

Est-ce que je dépense plus avec Lou Pelou?

Je ne consomme ni ne dépense plus avec cette monnaie, car de toute façon chaque mois je dépense pour mes consommations courantes. En remplaçant l’Euro par le Pelou dans le quotidien, je ne dépense pas plus mais j’oriente ma consommation vers le local en priorité.

Est-ce que Lou Pelou peut servir à relocaliser ?

Oui, c’est l’un de ses principaux buts. Acheter d’abord local, pour ce tout ce qui est possible, participe à la dynamique du territoire, autant pour le particulier que pour les entreprises pour la part, plus ou moins grande, de fournitures qu’elles peuvent trouver localement.
Plus la circulation du pelou dure entre particuliers et entreprises, entre entreprises entre elles, plus le local est favorisé et la valeur des échanges bénéficie au territoire avant de retourner dans les circuits financiers extérieurs.
La monnaie locale Lou Pelou a pour but de dynamiser le territoire pour un mieux vivre ensemble. Notre conception du local n’est pas d’organiser le protectionnisme sur notre territoire, mais au contraire de favoriser le dynamisme local et être capable d’échanger à égalité avec tout l’extérieur pour se procurer l’ensemble des fournitures nécessaires et que l’on sait ne pas pouvoir auto-produire en totalité.
Un terroir a ses spécificités et ses limites ; la satisfaction de l’ensemble de ses besoins dépend aussi de l’extérieur.

Est-ce qu’on peut acheter n’importe où avec Lou Pelou?

Non ! Seulement chez les prestataires qui adhèrent à l’Association Le chemin Limousin et donc à la Charte de ses valeurs. On les reconnaît grâce à un panneau en vitrine indiquant « Ici on accepte Lou Pelou » ou « Comptoir d’échange Lou Pelou ».

Pourquoi utiliser Lou Pelou alors que je fais déjà des choix dans mes achats ?

Effectivement il est possible d’avoir une démarche citoyenne et responsable en utilisant des Euros. Cependant, cet argent retourne tout de suite ou très rapidement dans les circuits financiers, donc avec une grande probabilité de servir la spéculation et/ou de financer des structures que je ne souhaite pas favoriser.
L’utilisation de la monnaie locale permet à l’argent de circuler dans le tissu local, de consommateur à entreprise et des entreprises entre elles, donc de répondre entièrement au but initial.
Lou Pelou a pour objectif de relocaliser une partie de l’économie et de renforcer les liens sociaux, la vie associative et les solidarités dans les communautés locales.

Dois-je tout acheter dans le réseau en tant que particulier ou entreprise ?

– Bien sûr que non, car il ne peut pas, actuellement, tout y avoir ; mais chaque fois que possible, nous en profitons tous. Par contre, dans un même magasin acceptant Lou Pelou, l’ensemble des produits peuvent être acquis en pelous.
Peu d’entreprises peuvent fonctionner à partir des seules fournitures locales. Certaines devront s’approvisionner, au moins en partie, à l’extérieur.
Une entreprise « lou pelou» doit chercher en premier à valoriser ses compétences et à produire de la qualité en lien avec le local pour tout ce qui est possible. Elle choisira ses circuits économiques extérieurs en fonction des critères du réseau.

Il me faut une double caisse ?

Non, la caisse se fait sans difficulté. Lou pelou est un titre de paiement comme un autre, il a la valeur de l’Euro.
Si c’est possible, je peux programmer sur ma caisse-enregistreuse le mode de paiement Pelou, qui sera classé en sous-compte dans ma trésorerie (Compte de Classe 5).
Chaque jour je compte mes coupons-billets pour vérifier mon compte journalier.
Ma comptabilité restera enregistrée en Euros car cela ne change en rien la valeur des mouvements de données comptables.
Je continuerai à ne déclarer que des Euros pour toutes mes déclarations, sociales ou fiscales.

Quand j’ai trop de Pelous, j’en fais quoi ?

Chaque prestataire et chaque partenaire peut reconvertir ses Pelous en Euros auprès de l’association, lorsqu’il en a le besoin et qu’il n’a pas pu les utiliser dans le réseau avec d’autres entreprises.
Cette reconversion suppose une contribution de 2% des demandeurs, pour incitation à une circulation maximum dans le réseau. A terme, l’objectif est qu’il y ait de moins en moins voire plus du tout de reconversion demandée. Lors de cette contribution, une facture est fournie à l’entreprise qu’elle comptera comme charge dans sa comptabilité.

Est-il possible de payer les salaires en espèces ?

Oui, il est possible de payer ses salariés en monnaie locale, à condition que, selon la règlementation, le montant soit inférieur à 1 500 € et que le salarié ait donné son accord signé. La somme versée en monnaie locale doit être indiquée sur le bulletin de salaire comme paiement en espèces. Les prélèvements d’un chef d’entreprise en nom propre ne sont pas limités pour la partie monnaie locale.

S’il n’y a pas de pièces, comment fait-on ?
Il n’existe pas de pièces de monnaie Pelou, mais seulement des coupons-billets. Si besoin, l’utilisateur fait l’appoint en monnaie (centimes d’euro)*.
* Voir le rapport ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution), solution pour ne pas relever de la réglementation bancaire et financière.

Que deviennent les euros échangés en Pelou?

Tous les Euro reçus lors d’acquisition des Pelous sont mis en réserve par l’Association sur un compte « Crédit Coopératif », dénommé « Fonds de Garantie », dédié à « La NEF », entreprise solidaire labellisée (donc non cotée en bourse), sous statut de Société Coopérative Financière n’utilisant que l’épargne solidaire du public pour financer des projets de l’Économie Sociale et Solidaire (agrobio, artisanat, commerce équitable, culture et éducation alternative, écohabitat et énergies renouvelables…). L’épargne qui lui est confiée, est gérée de façon transparente ; elle est rémunérée de façon non spéculative par l’intérêt payé par les emprunteurs de cette épargne. (http://www.lanef.com)

A quoi ça sert puisque les euros convertis vont dans une banque ?

Les euros convertis en Pelous sont mis en réserve sur un compte Crédit Coopératif-Nef qui sert à des financements solidaires et éthiques.
Mais en effet, nous faisons partie intégrante du système, et l’idée n’est pas de s’en soustraire mais de l’améliorer. Les euros convertis reviennent tôt ou tard dans un organisme financier qui peut s’en servir pour spéculer, mais le plus tard est le mieux et en attendant, il aura joué son rôle de développement local.

Si la monnaie Pelou s’arrête, comment m’assurer que je peux récupérer la somme correspondante en Euro ?

Chaque Pelou est compensée par un euro reçu et placé sur le compte « Fonds de Garantie », indiqué ci-dessus.
Dans l’Entente Mutuelle qu’elle signe avec chaque entreprise, l’association « Le Chemin Limousin » s’engage, dans le cas de cessation d’activités, à restituer la totalité du Fonds de Garantie en échange des Pelous restant en circulation.
La participation des adhérents aux réunions et assemblées générales leur permet également de s’assurer du bon fonctionnement des finances de l’association.

Et si la banque où est déposé le « Fonds de Garantie » fait faillite ?

Les Pelous entrant et sortant régulièrement à la demande, ce Fonds est très loin d’atteindre le montant garanti par l’État en cas de banqueroute. Espérons que ce ne sera pas la même banque où sont placés les euros de la même personne !

Y-a-t-il un risque de falsification de Lou Pelou?

Le risque est quasiment nul du fait de renouvellement des coupons Pelou tous les 3 ans, mais aussi du fait dissuasif qu’un faussaire engage des dépenses pour frauder dans un petit réseau local.
D’autre part, il y a plusieurs sécurités techniques (et tenues secrètes) sur chaque coupon.

Si je stocke mes pelous, que se passe-t-il ?

La Monnaie Locale lou pelou est une monnaie dite fondante.
La fonte, appelée techniquement démurrage, redonne à la monnaie son utilité originelle d’échanges. Elle décourage la thésaurisation, permettant la circulation plus rapide de la monnaie dans l’économie réelle, entrainant une plus grande création d’activités au niveau local.

Avec la fonte, je perds de l’argent ?

Si je stocke mes Pelous et que je ne les utilise pas sur la période d’un semestre, quand j’en ai la possibilité dans mes achats quotidiens, la fonte s’applique.
La fonte n’est pas une perte, c’est une contribution au fonctionnement du réseau qui soutient l’activité locale dont mes conditions de vie dépendent.
Je n’ai pas intérêt à conserver des Pelous à l’approche de la date de fonte !
Effectivement dans mon seul intérêt personnel, je perds quelques centimes. Par contre, en entrant dans le réseau, j’en accepte les règles collectives, et j’accepte de participer à la démarche que je soutiens en assumant mon engagement par ma contribution au bon fonctionnement et au développement de l’association. C’est pourquoi, pour maintenir permanente cette relation solidaire, je ne souhaite pas reporter sur l’autre partenaire le coût dont je pourrais me dérober.

Pourquoi apposer un tampon au dos des coupons Pelou?

C’est la condition pour que la valeur du coupon Pelou reprenne sa valeur initiale après la date de fonte. Pour être valable chaque coupon doit être validé chaque semestre correspondant à 2% de sa valeur (= taux de fonte).
Par exemple : chaque 1er avril et 1er octobre de chaque année un coupon d’un pelou ne vaut plus que 98 cts. A ces dates, en rajoutant 2 centimes à l’emplacement prévu au dos du coupon, il retrouve sa valeur de départ (à acquérir auprès des comptoirs d’échanges ou du Chemin Limousin). Les prestataires sont en droit de demander à leurs clients la valeur de la vignette manquante, si le coupon n’est pas à jour. Et vice-versa.

Puis-je effectuer des échanges interentreprises ?

Cela est fortement recommandé en interentreprises, car l’un des principaux buts de la démarche est de favoriser en priorité l’activité locale.
Dans l’immédiat, seuls les échanges des montants en coupons-billets sont réalistes ; par la suite, l’objectif du développement suppose un système d’échanges téléphoniques normalisé et sécurisé réservé aux entreprises.

Est-il possible de faire des achats avec les autres monnaies locales ?

Non, à ce jour, une Monnaie Locale Complémentaire ne se justifie que dans un cadre local. Pour les échanges extérieurs éloignés indispensables, l’Euro y satisfait.

L’ordre des comptables est-il informé de cette démarche ?

L’ordre des comptables n’est pas directement concerné, car selon la législation son rôle est de l’appliquer pour la monnaie officielle mais aussi pour la MLC qui elle aussi est réglementaire (cf. Code Monétaire)

L’entreprise peut-elle déclarer ses contributions en Pelous ?

La cotisation, les contributions par la fonte et la reconversion versées à l’association sont à compter comme charges sur l’exercice comptable (comptes de classe 6, sous-comptes 62). A chacune de ces occasions, un reçu ou facture est remis aux entreprises.

Y’a-t-il un suivi des entreprises ?

Oui, il y a un suivi des entreprises qui est indispensable. Il s’effectue sur les marchés ou dans les entreprises, par l’intermédiaire de l’animateur, du bénévole ou des responsables de l’association.
Une fois par an, il est organisé une réunion inter-entreprises permettant à toutes de se retrouver et d’échanger.
Des réunions-interentreprises/particuliers par secteur géographique sont également organisées.
Des Lettres d’Information régulières transmis aux entreprises et utilisateurs.
L’association prend également en compte le retour des consommateurs qui peut amener à des vérifications non envisagées, avant d’aboutir éventuellement à des exclusions.